Quand la lumière s’éteint…#2

Article initialement publié le 15/01/2012

Vendredi s’est tenue la réunion de l’Equipe Éducative qui suit la scolarité de Perle, pour faire le bilan après la rentrée 2012.
Comme je le disais dans un autre article, ma Perle connait une aggravation de sa phobie scolaire, et n’arrive plus ou si peu, à franchir le seuil de l’école.

Mardi dernier, après une nouvelle crise d’angoisse de ma fille, je suis allée prévenir la maîtresse. Et le ciel m’est tombé sur la tête…J’en ai pris pour mon grade, accusée de conforter ma fille dans son absentéisme, de l’encourager dans sa « rebellion ». Ma fille a été traitée de petite fille « agressive, insolente, irrespectueuse, perturbatrice et violente avec le groupe ». J’en passe et des meilleures.

J’avoue que mon sang a tourné et que j’ai craqué, pleuré et n’ai pas cherché à comprendre. J’ai averti la Direction de l’école que je déscolarisais mon enfant de suite.

Plus tard, à tête reposée, j’ai admis que mon emportement ne servait pas ma fille. Mon époux est donc allé tenter d’en discuter avec le Directeur, afin de comprendre pourquoi la phobie de notre fille s’est tant aggravée cette année.

Impuissant, ce dernier nous invite à venir à la réunion du Vendredi, pour poser les choses et tenter de trouver un terrain d’entente avec l’instit.

Arrive donc cette réunion. Je vous avoue que le stress était au rendez-vous. Heureusement, pour la première fois, mon époux pouvait être présent et me soutenir. J’avais une alliée inattendue en l’orthophoniste de ma Perle, qui est accessoirement une amie, et qui m’a beaucoup rassurée en amont, m’assurant de son soutien total.

Débute donc cette réunion. L’ambiance est tendue, pesante. L’instit est à l’autre bout de la table, sans un regard ni un mot pour nous. Invitée par la représentante de l’Inspecteur d’Académie, l’instit’ résume les dernières semaines, dresse le portrait si peu flatteur qu’elle a de notre enfant.

Nous expliquons notre version, exprimons nos ressentis.

Arrive alors la Médecin scolaire, que je ne connaissais pas. Elle a été conviée à la réunion par la psychologue scolaire, qui s’alarme du discours très dépressif de notre fille.
Elle nous informe alors qu’elle se fait beaucoup de souci pour l’état psychique de Perle, que l’école est arrivée au bout de ses ressources et aménagements possibles pour soutenir notre fille.

Elle nous invite donc fortement à prendre contact avec l’Unité Pédopsychiatrique du CHU de G., afin d’entamer un processus de soins pour la Puce. Ce qui implique sûrement des hospitalisations de jour, voire de plusieurs jours, pour que l’équipe pluridisciplinaire puisse évaluer les souffrances de notre fille.
Nous accusons le coup. Mais reconnaissons l’urgence de la situation bien sûr.

Voilà. Notre Perle est donc officiellement « virée » de l’école (je ne vous raconte pas le sourire « intérieur » de l’instit, libérée de cette corvée), mais prise en charge par l’Education Nationale quant à sa scolarité. (par le biais du CNED).

Nous allons contacter ces jours-ci la pédopsychiatre pour fixer un rdv (ce qui d’après la médecin scolaire, peut prendre plusieurs mois), et nous instaurer une petite routine à la maison. Pas évident de concilier 25h hebdomadaire de cours, avec un gamin survolté dans les pattes, le boulot de maman de 5 enfants, et sûrement des nuits sans
sommeil (ouiii !!! ma chef de service m’a recontactée pour un nouveau remplacement !! je suis trop heureuse).

Lorsque j’ai résumé cette réunion à ma Perle (je ne voulais pas qu’elle assiste à cet échange violent), elle s’est effondrée en larmes. Mais je lui ai bien expliqué qu’elle était toujours élève de l’école. Que nous déplacions simplement l’école de lieu. Le temps que ses phobies se fassent la malle.

Depuis, elle est enjouée, câline, blagueuse.

Sa souffrance a été entendue.

To be continued…..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s