Remplir (histoire d’estomacs et de placards)

(Article initialement publié le 06/11/2012)

Il y a quelque chose de la vie dans ma Tribu, qui m’insupporte au plus haut point.
Non, ce n’est pas le vacarme ambiant dans la Hutte (quoique…). Ni les montagnes de linge sale qui s’empilent dans la salle de bain (et les chambres, et les canapés….). Ni les microscopiques morceaux de légo/playmo/petshops etc..qui s’enfoncent dans mes délicats petons plusieurs fois par jour….

Non, rien de tout ça. La chose qui m’hérisse le poil (que j’ai doux et soyeux, je tiens à le préciser), c’est faire les courses…

Je ne sais pas ce qui s’est passé, dans quelle stratosphère ou monde parallèle j’ai voyagé ces dernières années….Mais depuis quelques temps, mes enfants, à l’appétit frugal et rapidement apaisé, se sont métamorphosé en ogres.
Et régulièrement, trop souvent, il faut de nouveau remplir les placards/frigos/congelos etc….

Et pour moi, la petite campagnarde agoraphobe, rien n’est plus angoissant que de devoir affronter la Ville et sa populace, en me débattant avec un chariot récalcitrant (ouais, parce que c’est toujours pour ma pomme, le caddie qui débloque d’une roue, hein !) et en contenant mes anges blonds des terreurs déchaînées devant les rayons tentateurs de notre société consumériste…

supermarche-rencontre-300x199

Et là, Miracle !! j’avais trouvé un échappatoire à cette corvée (autre que d’envoyer l’Homme à ma place, mouais lui aussi il regimbe…)

Clic, clic, clic….des petits clics, me voici me voilou toute détendue devant mon ordi chéri à composer mon « panier » sur un site de courses en Drive !

Ah quel régal de me promener virtuellement dans une grande surface, sans avoir à emboutir éviter la mégère et son caddie démoniaque, sans devoir se battre pour le dernier paquet de PQ « extra-doux » qui n’irritera pas le fessier délicat (mon oeil, ouais) de mon petit dernier….Sans vider difficilement mes courses sur le tapis roulant, face à une caissière neurasthénique et poussée au derrière par un « gentleman », qui visiblement ne sait pas ce que c’est que d’extraire 15 paquets de gruyère du fond du chariot, en évitant d’y plonger, et de repousser douloureusement les coups de 3 gamins hystériques, qui veulent « t’aider »…

Donc, bonheur absolu, depuis quelques mois, je vais régulièrement chercher mon caddie, amoureusement ensaché, catégorie par catégorie, porté dans mon coffre par un charmant jeune homme (bon d’accord, là je rêve, je n’ai eu encore que de charmantes demoiselles comme livreuses) au Drive du coin.

Et me voici, aujourd’hui, fière comme une Papesse (ça se dit ??), à revenir vers la Hutte, le coffre plein de victuailles qui contenteront les estomacs exigeants de la Tribu

Quand…au détour d’un virage, en chantant à tue-tête le dernier titre de Tryo, une idée me traverse…Qui va ranger les courses ? Qui va devoir se coltiner le déchargement/conditionnement des denrées ? Pas d’Homme à l’horizon (au boulot, tu parles d’une excuse)…Et une pluie battante qui découragera le seul enfant décidé à donner un coup de main…

Donc me voici garée devant la Hutte. Bataillant pour ouvrir le coffre d’une main, repoussant les assauts des chiens de l’autre, tout en tentant d’éviter l’averse. J’ouvre le garage, où se trouvent les placards destinés à engranger ces précieux achats.
Premier ‘blème : 3 sièges de voiture me barrent le passage..Ah bah oui, pour remplir le coffre, fallait bien le vider de la moitié de ses sièges…

Bien…je soulève aisément traîne lamentablement les sièges, entre une pile de pneus, des cartons de linge (à trier quand j’aurais le temps), 3 malles d’outils (et aie, ça c’était mon mollet)..
Puis je commence à transvaser les 25 sacs (j’ai compté !) du coffre aux placards/frigo/congélo….

Mais très vite apparaît le deuxième ‘blème…. J’ai pas assez de plaaaaaaace !!! Les placards, pourtant bien aimables et accueillants, ont très vite montré des signes de trop-plein alors que mes frigos clignotaient désespérément entre 2 douzaines de yaourts, 3 mottes de beurre et 4 plaques d’oeufs (pas très frais, en plus)…

J’en conclus donc qu’il va falloir prendre une décision et vite….
Se séparer d’enfants (oui mais lesquels ??) ou ré-organiser l’espace « ravitaillement » de la Hutte

Difficile choix s’il en est…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s