Je sais.

Dans cette société où tout est codifié, quantifié, examiné à la loupe, comment puis-je savoir si je fais juste, si je fais faux. Quand ON nous matraque de messages subliminaux (ou pas) sur notre façon d’agir, quand des clans se forment, se déchirent, quand chaque geste est soumis à l’approbation générale, comment puis-je croire encore à mon instinct ?

Alors, je ferme les yeux bien fort, et je me rappelle. Je sais que je suis une Maman :

– quand je le relève de sa chute d’endormi, et le garde contre moi, tout chaud, tout doux

– quand je lui brosse les cheveux, tout doucement, surtout là dans le creux de la nuque, parce qu’elle n’aime pas quand ça tire

– quand je guide son geste pour enfiler chaque doigt de ses gants, sans m’énerver

– quand je prends le temps d’écouter le récit de son match, alors même que je ne comprends rien

– quand je lui vernis les ongles, à 23h, avec plaisir

– quand je l’écoute chanter, tremblante et timide, et que les larmes me montent aux yeux

– quand je leur ouvre mes bras et mon coeur, dans leurs moments de blues et de chagrin

– quand je me dresse, comme l’Autorité que je tente de paraître, pour faire cesser un conflit

– quand je fais le tour des chambrées le soir, pour un dernier bisou tout doux, une dernière confidence

et quand je lui jure, entre larmes et rires, que oui, elle sera toujours, éternellement, ma toute petite fille blottie au creux de mes bras.

Publicités

3 réflexions sur “Je sais.

  1. Pingback: Une année dans ma Tribu | La Vie dans ma Tribu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s