De l’amour, gros comme un stade de foot !

Vous ai-je dit que Championne a fêté ses 10 ans dimanche ? Ha ha, oui pardon, je vous ai même certainement saoulés avec cet anniversaire, hein !

Mais je ne sais pas pourquoi, les 10 ans de mes filles ont une saveur particulière, une symbolique forte.
La dizaine tout rond. Les âges à deux chiffres, ça fait beaucoup. On tourne la page de l’enfance, quelque part, car on sait que les années à venir seront rythmées par des apprentissages et des expériences de « grande ». Les années collège profilent leur nez. Dans un an et quelques, Championne franchira le portail gris, saluera le pion à l’accueil, rejoindrai sa bande en me jetant un bisou dans le vent.
Dans un an, c’est tellement proche. Tellement là.

Alors oui, pour elle comme pour ses aînées, cet anniversaire est très important. En tous cas pour moi.

Aussi, cela fait plusieurs longues semaines que nous préparions l’anniversaire de Championne.

Déjà, dans la recherche du cadeau idéal. Si j’avais écouté ma fille, nous lui aurions offert des jeux vidéos (et les consoles de jeu qui vont bien, aussi!). Un stade de foot. Des crampons hors de prix. Une tablette numérique. Ou un ordinateur.

Que des choses tout à fait inappropriées pour une petite jeune fille de 10 ans.

Enfin, surtout pour cette jeune fille. Brouillonne et négligée à souhait, elle aurait rayé, abîmé les jeux. Enrayé, laissé traîner les consoles et autres outils numériques.
Le stade de foot, euh…nous dirons que nous n’avons pas réussi à négocier le stade de Gerland hé hé….
Quant aux crampons, à la vitesse où ses pieds se déploient, hors de question de vider mon porte-monnaie pour une paire de chaussures.

Mais bon, ce cadeau, il nous le fallait bien.
Et il y a quelques semaines, au hasard de mon fil d’actualités FB, j’apprends que l’équipe chérie chouchou préférée de Championne tiendra une après-midi dédicace sur Lyon.

Voilà une bonne idée !

Mais Lyon, quoi…Pour moi, la phobique de la route et de la Grand’Ville, cette excursion est inenvisageable. Mais heureusement, l’oncle et la tante de Championne se proposent gentiment d’aller récupérer les dédicaces pour moi. Youhou !! Joie et paillettes dans mon cœur !!

Tadaaam !! L’équipe s’est gentiment prêtée au jeu de la dédicace personnalisée pour ma fille !

DSCF7010 DSCF6990 DSCF6989

J’aimerais vous raconter les étoiles dans ses yeux lorsque, Dimanche, elle a découvert ces dédicaces. Réservée et pudique (enfin, en « société », hein ), notre mini-bulldozer a attendu son retour à la maison pour les contempler, s’en repaître et s’en réjouir. Avec quelle impatience elle attendait le lendemain pour raconter à ses copains !

Bref, revenons un peu en arrière. Nous étions donc assurés d’un chouette présent pour la puce. Mais nous avons complété ces dédicaces avec quelques accessoires siglés au nom du Club. Un sac pour ses entraînements, un T-Shirt, un ballon.

Et Monsieur Mon Mari a eu une belle idée aussi, en leur réservant des places pour un match samedi soir. Championne jouait toute la journée avec son équipe dans la région lyonnaise et le soir, au lieu de rentrer à la maison, son papa l’a emmenée soutenir notre chère équipe régionale ! La surprise fut totale pour ma puce, qui même à 2h du matin, après cette journée marathon affichait un sourire jusqu’aux oreilles !

Et la fête ? Il fallait une fête pour célébrer cette dizaine toute belle !
Aussi, en concertation avec la famille, nous avons organisé Dimanche un repas familial, couplant l’anniversaire de Championne et de son petit cousin de 2 ans.

Et, moi la quiche en cuisine, la pataude et maladroite, j’ai décidé de réaliser un gâteau pour ma fille.
Alors, la veille, pendant que Championne tapait dans le ballon, j’ai touillé, malaxé, mélangé. Cuit, découpé et fourré. Étalé, décoré et caché !

DSCF6970 DSCF6975

Et le dimanche, toute la famille s’est rassemblée autour des deux héros du jour, dans la bonne humeur et l’amour.
Du rire, du soleil et des apéros ! Des câlins, des parties de foot endiablées et des brochettes !
Des vœux, de l’amour et du champagne !

Une journée toute simple, comme on les aime.

Pour célébrer dans la tendresse la plus jolie des footballeuses, la plus terrible des fillettes.

Joyeux Anniversaire mon Amour !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s