Un petit tour dans la cour des grandes

De la sueur, des entorses et des inflammations. Des blessures de guerre, des médailles, des tournois, des matches sous la pluie, de la fierté à n’en plus pouvoir et surtout du plaisir, toujours et encore plus.

A chaque entraînement, à chaque match, depuis plus de trois ans maintenant, on voit le plaisir, la détermination, la rage de vaincre transformer le visage de notre petite fille. Qui a gagné en assurance, en technique, en vitesse, en force.

Qui ne vit que pour le ballon, et but ultime, espérer faire une carrière professionnelle.

Et qui, depuis quelques jours, touche ce rêve du bout des doigts.

Repérée. Détectée. Remarquée. Par « son » équipe. Celle dont elle rêve.

olloulou

Alors bien sûr, après les effusions de joie et d’hystérie collective, il a fallu redescendre sur Terre.

Se rappeler que ce n’est qu’un jeu, que Championne est une petite fille encore, qu’il en faudra encore des entraînements, des matches et des années, avant qu’elle ne soit en âge et en capacité d’intégrer, peut-être, l’équipe en bleu et rouge.

 Mais quel plaisir de la voir rosir d’émotions, trembler de joie et sauter d’impatience, d’aller, la semaine prochaine, fouler le gazon de ses idoles !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s