Mercredi…au bout des doigts #2

7029364-papier-color-avec-des-ciseaux-de-l-enfant

Chose promis, chose due !

Voici une petite activité simplissime pour vos petitous, de quoi les occuper en ce mercredi frileux.

Cette semaine, ce sont Championne et Fiston qui ont cherché et déniché cette activité manuelle. Ils l’ont réalisée hier, facilement.

Comment offrir sa main, sans se couper un bras hé hé !

Ouh quelle jolie menotte !

Ouh quelle jolie menotte !

le support

le support

Tadaam !!

Tadaam !!

Cela se passe d’explications, hein !

Enfin, pour ceux pas encore bien réveillés, j’vous décris les différentes étapes :

  • dessiner les contours de sa main (ou la main du Fiston, de Mamie, ou du voisin, hein, on est pas difficile !), sur une feuille cartonnée
  • colorier/customiser l’intérieur de la main : et c’est là la partie la plus intéressante de cette activité, laissez libre cours à l’imagination de votre enfant : collage, quadrillage, gribouillage, écriture, les possibilités sont multiples !
  • découper la main ainsi décorée
  • récupérer dans les chutes de la feuille de papier de quoi faire un petit socle à cette belle main !

Ici, Fiston a offert sa main gribouillé à Deuz pour son anniv’ !

Et pourquoi pas dessiner la main de chaque membre de la famille, avec prénom et dates de naissance pour réaliser un joli montage, un genre d’arbre généalogique ?

A votre imagination !

Prenez soin de vous et à Mercredi prochain !

Publicités

Des mots et des jeux…

(Article initialement publié en février 2012)

Dans ma recherche d’activités ludiques pour Fiston, je me suis intéressée plus particulièrement à celles qui lui permettraient d’approfondir son vocabulaire.

A 3 ans tout juste, mon ToutPetit a un langage légèrement primitif, avec des constructions de phrases basiques :

« A faim » pour « j’ai faim »

« Yaya pas manger goumes » pour « je ne veux pas manger de légumes »

Fiston ne conjugue aucun verbe, n’utilise pas de sujet, mais des pronoms : « moi faire »« toi donner moi »….

Lui proposer des jeux afin d’enrichir son « dictionnaire de vocabulaire », lui permettre de manipuler mots et phrases m’a semblé de bon aloi (hou, la vieille expression!).
Surtout que Fiston est toujours partant pour jouer avec sa Môman.

Voici les différentes activités que je lui propose depuis quelques jours.

Tout d’abord, Fiston réclame de nouveau son jeu des Alphas, qu’il manipule à loisir et avec entrain. Il connait toutes les figurines par cœur et arrive à prononcer au moins la moitié d’entre elles correctement.

Le Memory : j’ai dévié de l’activité pure du Memory – retrouver les paires d’images – pour créer des catégories d’images et lui faire nommer  ou retrouver à ma demande :

  • les fruits et légumes
  • les animaux
  • les chiffres (de 1 à 5 pour l’instant)

Le puzzle animaux :

12 animaux à recomposer (tête et corps).

  • La 1ère fois, j’ai disposé toutes les « têtes » et lui ai demandé de trouver les « corps » correspondants – bien sûr, en lui demandant de nommer l’animal à chaque fois.
  • La 2ème fois, j’ai fait l’inverse.
  • La 3ème fois, toutes les cartes étaient disposées sur la table, à lui de reconstituer les animaux.

L’avantage de ce petit jeu, c’est que chaque animal a une tête « géométrique », soit un rond, soit un carré, soit un triangle.
Je peux donc varier le jeu en lui demandant de retrouver tous les animaux à tête ronde, carrée, etc…
Ils sont marrons, noir et blanc ou oranges : et hop, un nouveau tri par couleur.

Les couleurs (activité en cours de création)

couleurs_montessori

J’ai adapté l’activité créée par M. Montessori, pour présenter à Fiston toute la déclinaison de teintes d’une couleur, du plus clair au plus foncé.
Fiston devra classer chaque couleur dans son dégradé. Il visualise ainsi les différentes teintes, apprend le nom des couleurs et intègre également la notion de suite logique, d’ordre de grandeur : chaque plaque a sa place unique pour constituer un nuancier correct.

Nota : Si j’avais suivi la méthode Montessori pure, j’aurais proposé à mon fils ces couleurs en plusieurs étapes : d’abord les couleurs primaires (rouge, jaune, bleu) en 2 exemplaires pour chaque couleur, qu’il aurait appris à nommer, à appareiller ensemble et avec lesquelles il aurait fait diverses activités, couleur après couleur (peinture, tri d’objets de même couleurs), puis en mélangeant 2 couleurs (introduction de la notion de couleur secondaire). Puis je lui aurai présenté une 2ème boite de couleurs, secondaires (vert, orange, violet) et enfin une 3ème boite de couleurs secondaires (marron, gris, blanc, noir, rose).

Mais j’avoue que toutes ces étapes m’ont un peu découragée..et surtout que Fiston connait déjà beaucoup de couleurs secondaires.

Donc ce sera une boite de couleurs « à ma façon ». Je prendrais le temps, aux beaux jours, de présenter à Fiston des activités de peinture afin qu’il explore de lui-même les combinaisons de couleurs. 

Mais pour l’instant, c’est moi qui « joue » : je peins, coupe et vernis !

Ecrire dans le sable

sable

Pour aborder le graphisme sans en avoir l’air et en patouillant un peu !

J’ai préparé une grande boite carrée peu profonde, que j’ai remplie de sable fin (j’utilise du sable pour perruches, il sent bon l’anis et est vraiment doux au toucher).

Je présente à Fiston une carte où est représentée une lettre de l’alphabet, et lui propose de la reproduire avec son doigt dans le sable.
Cette activité lui apprend l’alphabet sans en avoir l’air, affine son sens du toucher, et prépare ses doigts pour le graphisme. Il y a encore des dérapages, Fiston est petit et se croit vite dans un bac à sable. Donc cette activité n’est pas souvent proposée, j’avoue !

Nota : pour coller avec les lettres rugueuses (voir ci-dessous), j’ai respecté un code couleur pour les lettres : bleu pour les consonnes, rouge pour les voyelles.

Les lettres rugueuses Montessori (lettres découpées dans du papier de verre collées sur une plaquette de bois fin).

lettres_rugueuses_cursives_europe

Fiston suivra avec son doigt le dessin de la lettre, bien défini par le papier rugueux.

Mais cette activité attendra un peu, car le matériel me manque et le calme dans la maison aussi !

Le Poinçonnage, toujours dans l’optique de le préparer à l’écriture.

poin_on_simpleTout d’abord du poinçon libre, pour que Fiston apprenne à manier l’outil.

Ensuite, poinçonner en suivant une ligne droite, puis une ligne de vagues, enfin sur les contours d’un dessin (lettre, chiffre, forme géométrique ou tout simplement sur un coloriage d’enfant).

Cela semble beaucoup, mais ces activités ne durent guère plus de 10 minutes chacune, nous offrent un moment de complicité et de calme que nous apprécions grandement tous les deux. Et cela m’évite de jouer pour la énième fois au Petit Verger, même si j’aime beaucoup ce jeu !

En partageant ces instants avec Fiston, je me suis aperçue, à mon grand étonnement, que mon ToutPetit avait déjà intégré un vocabulaire assez conséquent, sans le retranscrire forcément à l’oral.

Cela me rassure (finalement, le maternage proximal dont je l’ai entouré n’aura pas fait trop de dégâts, en réponse à la réflexion d’un toubib arriéré) mais je me demande pourquoi il n’utilise pas tout ce vocabulaire !!

Allez mon bébé, active ton moulin à paroles !!

Papiers, crayons et autres gribouillis

(Article initialement publié le 08/02/2012)

J’ai abordé il y a déjà longtemps mon envie de proposer à Fiston des activités adaptées des préceptes de Maria Montessori.

Le temps passe, file, et je n’ai guère eu l’énergie de mettre en pratique toutes mes bonnes résolutions.

Cependant, depuis la desco de ma Perle, me reviennent en tête toutes ces idées. En effet, pourquoi ne pas adapter le programme sco de ma fille afin de le rendre ludique, naturel et pouvoir intégrer Fiston à nos activités.
A  3 ans, il montre quelques signes d’intérêt pour le graphisme – surtout sur mon canapé, ses jambes ou les murs de sa chambre, allez savoir pourquoi !!

J’ai donc tenté de bricoler des activités de graphisme, aidée de mon ami Google. Malheureusement, ce n’est pas très concluant. Trop rébarbatives, les activités de graphisme proposées ne m’attirent pas du tout.

Je me suis donc tournée une nouvelle fois vers ma « guide » Montessori, mon amie Lara – qui, petit rappel au passage, est la gérante de l’excellentissime boutique Coccinelle, boutique en ligne de jeux pédagogiques.

J’ai donc fait le plein de conseils. Et y a plus qu’à !!

Tout d’abord, proposer à Fiston des activités de découpage variées : découper des bandes de bristol (ça il maîtrise  ou découper suivant une ligne, une vague, une ligne brisée, etc…Avec tous ces découpages, Fiston pourra faire un joli collage.

7029364_papier_color_avec_des_ciseaux_de_l_enfant

J’ai retrouvé dans ses caisses à jouet, des cubes en bois de différentes formes (rectangle, carré, triangle, cylindre) et de différentes couleurs : je vais donc lui proposer des activités de tri – par forme, par couleur, par paquet de 2,3..

Il pourra aussi tenter de les reconnaître « à l’aveugle » – je les dépose dans un sac opaque et lui demande de retrouver tous les carrés par exemple. Cela développera son toucher, sa perception sensorielle.
Je vais confectionner des pochoirs de formes géométriques simples – carré, cercle, triangle, et lui proposer des les reproduire. Il apprendra ainsi à reconnaître et dessiner ces formes – tout en affinant sa préhension fine.

 formes

Et j’attends les propositions de Lara pour ma Perle (si tu passes par là, Lara, n’y vois aucune pression !!)

Petit plus : pour l’anniversaire de Fiston, nous avons craqué sur un article de la boutique Coccinelle, le bateau Pirate. Un jeu d’empilement et d’équilibre magnifique, coloré, en bois bien sûr. Il devrait arriver prochainement, j’ai hâte de l’essayer avec Fiston.

EDIT : le Bateau est arrivé ! Je ne résiste pas à l’envie de vous le présenter en « action » avec Fiston ! Il est encore plus beau en vrai, les couleurs sont magnifiques, le design enfantin ravira petits et grands, et les possibilités de jeu sont multiples.

DSC00780