Doux comme l’espoir.

(Article initialement publié en avril 2012)

Tu as ri, papoté à tue-tête, un éclat de rire dans la voix. Une éclaircie dans la pénombre, une trouée dans les nuages noirs de ces jours derniers.

Ma Perle, mon ange blond, qui parle de tes émotions, de tes joies, de tes peines…C’est vrai que tu progresses, ma Douce. Que tu chemines, pas à pas, souvent dans les larmes, dans l’angoisse et la peur. Mais tu avances.

Pour la première fois ce soir, au son si doux et si clair de ta voix, j’ai pu entendre l’espoir.

Croire enfin les soignants, qui, depuis quelques jours, nous rassurent sur tes progrès.

« C’est normal que je sois triste, parce qu’on s’aime fort et qu’on se manque »

Oh oui, mon Tendre Amour, oh oui, la tristesse est normale. Comme nous t’aimons, fort, si fort que notre coeur ne se remet pas de ton absence. Comme tu nous manques, quand dans nos bras, ta place est si vide. Quand dans nos fous rires, une larme se mêle de ne pas partager ces instants si précieux avec toi.

Mais comme notre Amour gonfle, s’intensifie et se fortifie, en t’admirant toi, si frêle et fragile demoiselle, qui livre une si grande bataille face à tes démons. Comme ton absence nous rend plus doux et plus sages.

Mon doux, mon tendre, mon incroyable Amour…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s